Puisque le projet prend place au Musée Vivant des Enfants, il était impensable de ne pas les faire participer à un tel évènement. La vocation du MVE étant de favoriser l’ouverture culturelle en proposant des ateliers hebdomadaires et des rencontres avec de nombreux artistes intervenants.


Laurent Mascart, Knapfla et Nicolas Manchini se sont vu proposer à des dizaines de classes du valenciennois médiation et atelier pratique autour des dessins de la galerie.



Apprendre à observer et à décrire puis découvir son outil qui est le crayon, savoir le manier, trouver le bon geste. En effet, frotter avec une mine grasse n’est pas appuyer avec une pointe sèche…




Laurent Mascart s'appuie sur le travail de Caroline Hofman


-Dessiner un œil


puis sur le dessin de Loret Dardenne


-Dessiner un arbre




Knapfla propose aux participants de se réapproprier un dessin de leur choix dans un calepin de leur réalisation.




























Nicolas Manchini propose aux enfants de puiser dans les dessins un élément graphique ou figuratif afin de réaliser une composition racontant sa propre histoire.


Dans un second temps, il divise la plaque de bois en trois sections et demande, à partir d’un élément graphique isolé de créer des sortes de lé de tapisserie.









Affaire à suivre…